machines à écrire entre / Arles 2013

machines à écrire entre les lignes, petits mondes oubliés, Bibliothèques du vent.

petit monde N° 3 : «allongées jambanler, femmes de peine, catachrèse».

commentaire:

Tout projet d’organisation de cet univers perceptif ayant échoué, les fragments ici proviennent du reste sans suite d’un rayon oublié. Bibliothèques aléatoires de l’ombre. Catachrèse. «  rêves d’envol, la nuit, archéologies du futur antérieur, aberrations chromatiques sans cérémonie, le théâtre des lieux. La lande du roi Lear,La lumière du matin, la chambre, La lumière et le dos, un coup de foudre, Le roman des figures, le roman des commencements, Le veilleur de nuit, l’heure fatale de l’étoile. Les carrefours, le reste du voyage, une métaphore circulaire du temps, Des odeurs de foin coupé, une locomotive à vapeur,  les grillons la nuit, la lumière du point du jour, la tranche blanche d’un livre dans l’herbe, le souffle des chevaux après leurs galopades. »  … Du Feu de L’art et de ses Ficelles. «  Les lèvres suspendues à la nuit. Ne se délimitant plus / se fragmentant » Degré zéro de la calligraphie, des lignes, des points, un léger tremblement du temps, trois gouttes de colle.

plakatt_def_360_lit

Grand merci à Marie Bosque pour son accueil au Studio incidence

error: Content is protected !!